Zone archéologique de Tulum: une situation unique dans les Caraïbes !

Situé dans l’état de Quintana Roo, au sud-est du Mexique, près de la mer des Caraïbes et dans le parc national du même nom, Tulum représente l’un des derniers bastions de la culture maya. Les ruines de Tulum sont visitées chaque années par des milliers de touristes, il s’agit d’une des excursions immanquables de la Riviera Maya au Mexique.

À l’origine, la ville s’appelait Zama, qui fait allusion au mot maya “aube” et c’est logique puisqu’elle est située sur une falaise d’où l’on a une vue privilégiée pour voir le lever de soleil. Le nom de Tulum arrivé plus tardivement signifie “mur” ou “palissade” en référence au mur qui l’entoure et qui semble être le nom qui lui a été donné lorsque la ville a commencé à être abandonnée et recouverte par la jungle.

L’histoire de Tulum

On peut dire que l’architecture de cette ville est le plus grand exemple de ce qu’on appelle le style de la côte Est. Ses bâtiments ont été construits à l’époque post-classique, entre 1200 et 1550 de notre ère. Des structures comme le Château et le Temple des Fresques se distinguent par leur parfait état de conservation et par la grande qualité de leurs peintures murales.

Toutefois, la présence d’éléments plus anciens dans la ville, comme la “Stèle 1”, datée de 564 après J.-C., ainsi que la “Structure 59”, qui contient quelques éléments stylistiques de la période classique tardive, indiquent que le peuplement est peut-être plus ancien (peut-être de la période classique précoce de 400 ou 500 après J.-C.). Selon le chercheur Ernesto Vargas, la ville aurait fonctionné comme un établissement indépendant de la domination d’autres villes ou provinces jusqu’à l’arrivée des Espagnols au XVIe siècle, où elle a été définitivement abandonnée.

La situation stratégique de Tulum

La situation stratégique de Tulum en a fait l’une des principales villes mayas des XIIIe et XIVe siècles, surtout après la chute de la ville de Mayapán, son ennemi le plus proche.

De plus, sa situation en zone surélevée et son système de défense efficace en faisaient une escale essentielle pour les routes commerciales établies avec d’autres villes mayas et le Mexique central. Tulum est ainsi devenu un lien entre les routes commerciales maritimes et terrestres du monde maya. En fait, des objets provenant de diverses régions de la péninsule du Yucatan et d’Amérique centrale ont été trouvés dans la ville.

La “redécouverte” de Tulum

Déjà en 1518, le chroniqueur espagnol Juan Díaz la qualifiait de “ville aussi grande que Séville”, avec une tour qui était sans doute El Castillo de Tulum. Mais il semble que la conquête ait accéléré l’abandon de Tulum qui avait déjà commencé avant l’arrivée des Espagnols.

Tulum est alors tombé dans l’oubli jusqu’en 1841, date à laquelle elle a été “redécouverte” et explorée par les chercheurs Stephens et Frederick Catherwood.

Visiter Tulum lors d’un séjour sur la Riviera Maya

Si vous voyagez sur la Riviera Maya au Mexique, les ruines de Tulum font partie des visites incontournables de la région avec Chichen Itza et Coba. Ce sont les ruines les plus faciles à visiter depuis les 3 grandes villes de la Riviera Maya: Playa Del Carmen, Cancun et Tulum.

Vous pouvez visiter Tulum via une agence d’excursions francophone comme excursions-rivieramaya.com et ainsi profiter d’une visite combinée avec les ruines de Coba et un Cenote.

Si vous souhaitez y aller par vous-même, rien de plus simple mais il sera plus difficile d’avoir un guide en Français, une fois sur place .Le prix d’entrée est relativement bas, comptez 70 pesos MXN par personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *