Ushuaia et le Parc national Terre de Feu, en Patagonie argentine

Forêts, glaciers, cascades, volcans… Ushuaia et la Terre de Feu est le lieu de prédilection des amateurs de trekking. L’occasion de fouler le sol le plus austral de la planète et s’immerger dans un environnement bien particulier. Pour cela, direction le Parc national Terre de Feu.

Créé en 1960 pour protéger l’écosystème environnant, le Parc national Tierra del Fuego est un bel espace naturel sur lesquels s’étend la forêt subantarctique. Le parc offre de belles opportunités de promenades grâce à ses nombreux sentiers de randonnée dans la partie du parc ouverte au public. En effet, sur plus de 60 000 hectares du parc, seuls 2 000 sont accessibles aux voyageurs : le reste est une réserve naturelle à l’accès limité.
Un parcours facile vous permet de découvrir la rivière Pipo, le lac Roca, une forêt de langas, les tourbières et des barrages de castors…

La Bahia Lapataia, avec ses magnifiques lagunes couleur vert jade, est l’un des endroits les plus connus du parc. La raison : elle se situe au bout de la Route 3, la plus australe de toute l’Argentine. Cette baie est donc considérée comme le bout du monde. C’est également le point de départ de nombreux sentiers.

Parmi les sites du parc à ne pas manquer :

Le Mirador Lapataia : Un chemin de 500 m vous emmène à travers la forêt de lengas jusqu’à un point de vue exceptionnel. Le panorama sur les fjords du canal de Beagle, les arbres pliés par le vent et les pics enneigés est époustouflant.
Le Sentier Laguna Negra : Ce sentier qui s’étend sur 1 km longe le río Lapataia et traverse une végétation exubérante et des tourbières, jusqu’à la laguna Negra, niché dans la forêt. La présence de tourbe rend son eau assez trouble.
Le Sentier Castorera : vous longez les barrages de castors sur 400 m. Admirez le travail minutieux de ces petits artistes du bois, le résultat est impressionnant !

ushuaia2

D’autres parcours, plus longs, vous font rentrer plus profondément dans le parc afin de contempler ses plus beaux trésors.

Le Sentier Hito XXIV : Cette randonnée de 10 Km longe la berge du lago Roca. Une autre option, plus difficile, consiste à grimper 8 km jusqu’au Cerro Guanaco puis rejoindre le sentier Hito XXIV. Mais une chose est certaine, le jeu en vaut la chandelle et la vue depuis le Cerro est magnifique.
Le sentier Costera : Depuis la Bahia Ensenada, une petite crique de galets bordée de forêt, un sentier longe le littoral et vous fait découvrir d’incroyables monticules, conçues grâce à des coquillages. Ce sont des vestiges des premiers habitants de la Terre de Feu, les Yagans.

Depuis la baie Ensenada, vous avez également la possibilité d’embarquer sur un zodiac, destination l’île Ronde, une réserve naturelle de 10 hectares. C’est un spot merveilleux pour observer les cormorans de Magellan. Au pied de l’embarcadère, une unité postale un peu spéciale… Il s’agit de la plus australe du monde. En souvenir, vous pouvez faire apposer sur votre passeport  ou vos cartes postales un tampon « fin del mundo ».

Après l’effort, le réconfort ! La meilleure façon de vous reposer entre deux excursions et profiter pleinement de l’atmosphère singulière de la région est de séjourner dans une estancia. Feu de cheminée dans une belle demeure coloniale, bon diner à base de viande d’agneau cuit à l’asado et promenade à cheval dans les plaines verdoyantes de Patagonie… Vous savourez ce petit goût de paradis en compagnie de ces gauchos du bout du monde.

Ushuaia et le Parc national Terre de Feu, en Patagonie argentine
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *