L’île d’Yeu : une destination de vacances remarquable

L’île d’Yeu reste à ce jour une destination peu connue. Pourtant, elle promet un séjour inoubliable aux vacanciers. Soleil, plages, activités nautiques et cocktails, ce petit bout de terre réunit tous les éléments pour passer des vacances de rêve. Son principal atout réside cependant dans le charme de ses paysages. Certes, la région s’est convertie au tourisme, mais elle a su préserver ses espaces naturels.

L’île d’Yeu : un bout de terre français qui fait de l’isolement son principal atout

À l’approche de l’été, tout le monde a déjà une petite idée du lieu où il passera ses prochaines vacances. Pendant que certains projettent de découvrir un nouveau pays, d’autres préfèrent réaliser une visite de l’île d’Yeu. Avec ses maisons blanches, des bateaux de pêcheurs, ses bords de mer, elle plaira à ceux qui recherchent un dépaysement total. Situé à vingt kilomètres de la côte entre Noirmoutier et l’île de Ré, ce territoire fait de l’isolement son principal atout touristique.

Lors d’une traversée île d’Yeu, le Port-Joinville est un passage obligé. C’est d’ailleurs ici que les touristes poseront les pieds à leur arrivée. On en profitera pour faire les achats souvenirs et siroter un café dans l’une des terrasses de la capitale avant de rejoindre la plage des Soux. Elle est réputée pour ses majestueuses falaises et ses paysages qui se prêtent particulièrement aux virées romantiques. Puis, à l’ouest, les randonneurs tomberont sous le charme des sentiers pédestres de la Côte Sauvage. En revanche, si l’on préfère les activités aquatiques, il ne faut pas hésiter à plonger dans les eaux limpides de la plage de la pointe des Corbeaux.

Préparer son séjour : les informations utiles

Il est impossible de rejoindre l’île d’Yeu par vol direct. En effet, les touristes doivent prévoir un arrêt dans le département de Vendée avant de prendre une navette qui les conduira jusqu’à Port-Joinville. Le trajet durera 45 minutes en moyenne, selon que le bateau part de Fromentine ou Saint Gille Croix de Vie. Mais si l’on souhaite avoir un avant-gout sur le charme de cette destination, une compagnie d’hélicoptères assure aussi des transferts au départ Bare de Mont pour moins de 100 euros par personne.

Une fois sur place, les voyageurs devront ensuite trouver le meilleur moyen pour visiter le territoire. Certes, l’île d’Yeu n’est pas interdite aux voitures. Toutefois, sa beauté se révèle mieux à pied ou à vélo. Mais comme le soleil est omniprésent, on pense cependant à bien s’équiper avant chaque séance de découverte. Si les couvre-chefs sont indispensables en été, il faut également protéger sa peau avec un écran solaire.

Enfin, qu’il s’agisse d’une boutique de prêt-à-porter, d’un magasin de souvenir, de restaurants ou de terrasses, les commerces sont pléthores sur l’île. Ainsi, pour profiter au maximum de son séjour, il est conseillé de prévoir un budget suffisant pour les dépenses quotidiennes.

L’île d’Yeu : une destination de vacances remarquable
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *