Programme pour un voyage scolaire à Auschwitz

Un voyage scolaire Auschwitz exige un énorme investissement financier et matériel. Le financement du voyage est souvent le fruit des frais de participation des enfants. Or, si la majorité des élèves provient d’une famille modeste, le séjour à Auschwitz ne peut pas être réalisé. Le coût financier est trop important.

Les préparations d’un voyage scolaire Auschwitz

Il est nécessaire et indispensable de préparer ce type de voyage. En réalité, voyager à Auschwitz demande une exigeante préparation surtout si le programme concerne le secteur pédagogique. Pour faire comprendre aux participants les intérêts de ce séjour, il est nécessaire de bien préparer un tel voyage. Un important travail de préparation psychologique doit être effectué durant l’année avant le voyage solaire Auschwitz. Ce genre de préparation permet d’imprégner les élèves de la particularité d’Auschwitz, de son histoire, de l’intérêt philosophique à tirer de ce lieu et de ce qu’il représente. Le travail de préparation doit être interdisciplinaire pour l’intérêt pédagogique du voyage. Découvrez les avantages d’un voyage scolaire en visitant le site Mister Goodman.

L’intérêt pédagogique d’un voyage scolaire à Auschwitz

L’objectif d’un voyage à Auschwitz est d’approfondir les connaissances des jeunes sur le génocide et le système concentrationnaire nazi, leur faire comprendre ce qu’un homme est capable de faire, pour qu’ils puissent réagir à temps devant le négatif.
Participer à ce voyage revêt un sens particulier par le fait qu’il permet d’appréhender la Shoah dans une mesure plus profonde. On apprend en même temps lors du voyage solaire Auschwitz l’histoire du camp de concertation d’Auschwitz. Ce voyage permet aux jeunes de prendre conscience du système concentrationnaire et du génocide. Ils découvrent les maisons, les places d’appel, les gibets, les lieux d’exécution, les chambres à gaz et les fours crématoires. Il est plus judicieux si la visite du camp est accompagnée par un guide et si elle se fait également en présence d’un témoin. La visite de cette destination viendra ponctuer ce qui a déjà été appris en amont dans les cours.

Comment trouver un bon financement pour le voyage scolaire à Auschwitz ?

On peut demander de l’aide à une association comme le mémorial de la shoah pour financer le voyage solaire Auschwitz. Cet organisme propose régulièrement des journées à Auschwitz tous les ans et réduit le prix d’entrée dans le camp de concentration à 50 euros par classe. Elle propose aussi une aide logistique pour organiser son propre voyage.

Le Conseil Régional finance souvent des projets sur la culture de la paix et apporte un soutien financier à tous les projets pédagogiques. Ce type de séjour fait partie d’un séjour culturel. En échange de leur aide, les élèves doivent présenter leur exposition photographique faite à l’issue du voyage.

Les municipalités de résidence des élèves et de l’école peuvent aussi contribuer à soutenir financièrement le voyage solaire Auschwitz. Certaines se sont engagées en finançant individuellement ou collectivement le voyage dans le cadre d’un projet d’application des matières tertiaires. Ainsi, en communication-gestion, les organisateurs du voyage peuvent rédiger des lettres de demande de subvention et en management des organisations.

D’autres moyens individuels peuvent réussir à trouver un but à un voyage scolaire. On peut organiser une animation comme un loto afin de financer le voyage. L’objectif est de collecter au maximum des dons. On peut économiser en faisant des affiches et en vendant des boissons et gâteaux aux participants. Cette opération locale peut contribuer à diminuer le coût total du voyage solaire Auschwitz et permet aux élèves de mettre en application les notions travaillées dans les matières tertiaires à travers un cas concret.

Enfin, la négociation avec un prestataire de voyage est sans doute le dernier alternatif pour réduire le coût de ce voyage. Grâce à une bonne négociation, il est tout à fait possible d’abaisser de manière conséquente le coût du voyage. Cela permet de consacrer plus de temps à la visite des camps et du quartier juif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *