Question du jour : qui a inventé les pâtes ?

On a souvent tendance à associer les pâtes à l’Italie. Pourtant, est-ce vraiment les Italiens qui ont inventé les pâtes ? Si ce n’est pas le cas, alors d’où viennent-elles ? C’est ce que nous allons voir dans cet article avec un tour d’horizon de la naissance supposée des pâtes.

L’origine des pâtes : il y a bien longtemps

Avant de démarrer le retour dans le passé, il est bon de rappeler certaines choses. L’Italie est le premier pays producteur de pâtes au monde. C’est aussi le plus gros consommateur au monde, à hauteur d’environ 25 kg de pâtes par an et par habitant ! En moyenne, les Français en consomment environ 8kg. Si les Italiens sont la référence en matière de pâtes, ces derniers ne sont probablement pas les créateurs. Et si on retraçait l’origine de la création des pâtes ?

Si vous avez à présent l’eau à la bouche et une folle envie de déguster des pâtes italiennes, rien de plu simple ! Il vous suffit de vous rendre dans un restaurant spécialisé dans les spécialités italiennes !

Un début à la préhistoire ?

Dès la période Néolithique, les hommes ont commencé à cultiver et à transformer les ressources à disposition. C’est notamment le cas pour le blé, qui écrasé en farine et mélangé avec de l’eau, forme une pâte que l’on cuit sur des pierres chaudes. C’est à ce moment là que l’ancêtre des pâtes est né. Les Grecs et les populations de Moyen-Orient avaient l’habitude de consommer un plat nommé laganon, composé de morceaux de pâte à blé découpés en rectangles, placés sur un plat en plusieurs couches et entre lesquelles on ajoutait de la viande. C’est ce que l’on appellerait de nos jours, des lasagnes.

En Chine, des chercheurs ont mis la main sur un pot de nouilles d’une longueur de 50 cm de long, daté de 4 000 ans ! La recette de la pâte à blé se répand jusqu’en Afrique du Nord. Les ressources en eau étant rares dans ces endroits, les populations ont trouvé le moyen de conserver les pâtes en les transformant en petits tubes, séchés sur des cordes à linge permettant ensuite de les cuire à l’eau. La méthode de fabrication des pâtes sèches est ensuite transportée en Europe.

L’introduction des pâtes en Italie

Le climat méditerranéen est idéal pour le séchage des pâtes. C’est à Naples que les pâtes ont rapidement étaient sacralisées comme spécialités. Les pâtes sont ensuite exportées dans toute l’Europe. C’est à la fin du Moyen-Age que les macaronis sont désignés comme spécialités culinaires de la région de Naples. L’authenticité de la pâte italienne est déclarée au XVIème siècle, qui est d’ailleurs toujours d’actualité de nos jours : la véritable pâte est composée avec de la semoule de blé dur, de sel de cuisine et d’eau.

C’est ainsi que l’histoire des pâtes a débuté, un plat qui fait le plaisir de tous les gourmands !

Partager sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.