Le Laos : un havre culturel majestueux

Le Laos est un pays du Sud-est asiatique sans accès à la mer. Il est essentiellement constitué de montagnes et de hauts plateaux. Ces derniers occupent plus de 70% du pays. Ventiane est la capitale du Laos, avec le kip comme monnaie officielle. La distance entre Paris et Ventiane est de plus de 9000 km pour une durée de vol de plus de 12 heures. La région sud dispose de quelques beaux sites pour le côté nature, la visite de temples et le repos. Un voyage au Laos mérite donc le déplacement pour mieux le connaître.

Mieux se préparer avant un départ pour Laos

Le Laos est actuellement le pays le plus préservé de la région. Elle commence à s’ouvrir au monde après les années d’horreur qu’il a traversé pour presque un demi-siècle. Le tourisme international s’y intéresse pour son authenticité, sa simplicité et l’originalité de sa culture. Il y a aussi la diversité de ses paysages. C’est comme si le voyageur arrive dans un pays où le temps s’est arrêté. En effet, la culture traditionnelle y est encore largement influencée par le bouddhisme.

Avant tout, il faut obtenir Evisa Laos, une autorisation de voyage électronique mise en place en juillet 2019. Dès que celui-ci est approuvé, le voyageur est autorisé à séjourner dans ce pays pour du tourisme. La durée maximale est de 30 jours pour une entrée unique. La mise en place de ce visa a permis de fluidifier le processus d’immigration à l’aéroport. Pour l’obtenir, il faut fournir les informations correctes concernant le passeport. C’est simple et rapide.

La période la plus indiquée pour visiter le Laos se situe entre novembre et février. À cette époque, les pluies sont faibles et les températures sont encore supportables. Quant aux mois de mai et juillet, ils sont les plus propices à un séjour en montagne. Enfin, pour le mois d’avril ou de mai, il faut adorer les fêtes et le folklore local.

Les sites laotiens à ne pas oublier

Le nombre de sites à visiter au Laos est assez nombreux. Cela compense en quelque sorte le manque de plages pour se baigner. Selon la durée du séjour, il faut bien établir son planning pour rentrer avec beaucoup de photos ou de vidéos. À cet effet, quelques-uns de ces sites sont proposés ci-après pour un choix éventuel :

  • le Palais royal de Luang Prabang ; le site est choisi afin que les visiteurs officiels qui viennent par le fleuve Mékong, puissent débarquer sur ses rives et y être reçus ;
  • le temple bouddhiste Wat Mai Suwannaphumaham, un temple antique bouddhiste de Luang Prabang ;
  • le Mont Phousi -Tat Chomsi avec ses 300 marches pour atteindre une magnifique vue panoramique ;
  • le Festival des Éléphants de Sayabouri, un festival qui a lieu une fois par an pendant 3 jours ; les Laotiens s’y déplacent en masse pour voir une cinquantaine d’éléphants ;
  • les 4000 îles au Laos ou l’archipel de Si Phan Don à l’extrémité sud du pays ; il y a tout à voir, à commencer par les élèves qui vont à l’école en bateau jusqu’aux dauphins.
Le Laos : un havre culturel majestueux
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *