San Pedro de Atacama est situé au nord du Chili, à proximité du désert d’Atacama. Il se trouve dans une région aux paysages magnifiques. Ne partez pas avant d’avoir découvert les alentours fabuleux de ce village dynamique.
Une fois arrivé à San Pedro de Atacama, profitez-en pour visiter ses rues pleines de charme. Parmi les monuments à voir, l’église du village, classée monument national et le musée archéologique de la Paige. De jolis petits villages valent le détour à proximité de San Pedro : Rio Grande, Conchi, Chiu Chiu, Socaire et Machuca.

Une fois ces visites terminées, partez explorer les alentours en quête de paysages fantastiques.

Rendez vous dans les ruines du village de Tulor, miraculeusement conservé depuis l’époque précolombienne. Vous y verrez les fondations de ce village ancestral ainsi que deux maisons reconstituées.

Après ce voyage dans le temps de presque trois millénaires, partez à la rencontre de la Cordillère du Sel, à seulement quelques kilomètres de San Pedro de Atacama. Préférez vous y rendre à l’aube ou au crépuscule, pour contempler dans toute sa splendeur ce paysage sculpté par les temps, duquel des formes étranges ont émergé. A faire absolument : la vallée de la lune et la vallée de la mort, de loin les plus spectaculaires.

Aux environs du village se trouvent de nombreux trésors géologiques. Pour le geyser du Tatio, la grasse matinée est proscrite si vous voulez admirer les prodigieuses colonnes de vapeur produites par le geyser. Pour cette excursion, mieux vaut ne pas se passer d’un guide, qui saura vous prévenir contre les terrains mouvants, la vapeur et les risques de brûlures.

Ne manquez pas de découvrir les thermes de Puritama, cette exception de la nature dont les eaux sont encore aujourd’hui recommandées contre les rhumatismes, le stress, la circulation du sang et le rajeunissement de la peau, entre autres.
Une immense étendue de sel se trouve au sud de San Pedro de Atacama. Parmi les lieux à visiter, l’oasis de Toconao, avec ses vergers, ses maisons en pierre blanche volcanique et l’église San Lucas, classée monument national. Elle offre également un accès à la réserve nationale Los Flamencos. Vous pourrez y admirer trois espèces de flamants roses : le flamant des Andes, le flamant du Chili et le flamant de James ; qui viennent s´abreuver dans des petits lacs aux rives en croûte de sel.

Encore plus au Sud, le Salar d’Atacama est exploité pour son lithium. Il s’agit du deuxième plus grand gisement du monde. Juste à côté se trouve Peine, un petit village préhispanique dont l’activité principale était consacrée à l’exploitation de la mine. Ce village abandonné était structuré en larges rues, construit en pierre et entouré de champs en terrasse, cultivés selon une organisation communautaire.

A quelques centaines de kilomètres à l’est de San Pedro de Atacama, dans la réserve nationale de los Flamencos, suivez la route internationale des salines Aguas Calientes y Tara. Vous pourrez contempler une vue d’ensemble sur le Salar d’Atacama.

Ne manquez pas les paysages splendides des Salars de Capur et Talar, ainsi que les eaux turquoise de la Laguna de Tuyajto.

Notez cet article